10 pistes juste pour toi l’adolescent(e) endeuillé(e)

Je m’adresse  à toi qui vit présentement un deuil

  • Peut-être qu’un de tes amis s’est suicidé ou est décédé dans un accident ;
  • Peut-être que c’est un de tes parent, grand-parent, frère ou sœur qui est décédé d’une maladie, accidentellement ou au travail;
  • Peut-être que c’est ton animal préféré qui est mort;
  • Peut-être que c’est ton copain ou ta copine qui a mis fin à votre relation amoureuse.

Garde toujours en vue que le deuil est un état, un processus, une étape de la vie qui permet d’en apprendre énormément sur toi, tes forces et tes faiblesses. Toutes tes réactions te propulseront dans la création de ta vie avec de nouveaux repères et de nouvelles balises grâce à cette personne avec qui tu as partagé de mosus de beaux moments d’amitié et d’amour inconditionnel.

citation coeur soleil

Lorsque j’étais adolescente j’ai vécu plusieurs deuils d’amis et de membres de la famille. Certains ce sont suicidés, d’autres sont décédés accidentellement en auto, brûlés ou noyés.

C’est quoi le deuil?

Lire l’entrevue avec David Goudreault slameur: Aborder le suicide avec les jeunes endeuillés par le suicide d’un être aimé

C’est une incontournable réalité de la vie. Si tu avais à lui mettre une couleur, laquelle serait-elle?

Le deuil c’est:

  • Un état d’être, une étape que nous vivons tous suite au décès d’un être cher ou d’une brisure-blessure de la vie;
  • Une multitude d’émotions intérieures parfois contradictoires qu’on arrive pas toujours à comprendre et c’est ok, c’est un processus;
  • Quelque chose d’unique à chacun (un deuil ne se compare pas à un autre);
  • Une période de notre vie plus difficile qui peut jouer sur notre état physique et psychologique;

Tu peux constater ceci:

  • Une période où tu manque parfois de motivation et d’intérêt pour tes études ou faire tes activités préférées: Faire du sport, jouer de la musique, manger (!), sortir avec nos amis, etc ;
  • Des nuits d’insomnie; L’anxiété, la peur de mourir, de perdre un autre être cher, peut causer l’insomnie.
  • Une perte d’appétit;
  • Un désir de t’isoler;
  • Ou au contraire, un désir de toujours voir tes amis;

Comment vivre et apprivoiser ton deuil?

10 pistes

  1. En accueillant toutes les émotions qui passent sans essayer de les comprendre, juste les vivre; Il y aura des hauts et des bas et c’est tout à fait ok.
  2. Tu as le droit de pleurer, de rire, de t’amuser quand tu es endeuillé; Tu pourrais même être surpris de rire en pleurant et pleurer en riant en pensant à cette personne!
  3. C’est important de parler de ce que tu vis, ce que tu ressens avec une personne en qui tu as confiance (un ami, un parent, un professionnel.) Je te fais confiance tu connais probablement déjà cette personne! ;
  4. Souviens-toi que ton deuil est unique, chacun le vit à sa façon et à son rythme.
  5. Tout au long de ta vie il y aura des situations, des chansons, des gens qui te rappelleront la personne que tu aimais. Ce seront de beaux clins d’œil que la vie te partagera. Apprivoise ces moments.
  6. Tes amis seront probablement tes meilleurs confidents. Ensemble vous pouvez partager ce que vous vivez et vous pourrez aider d’autres adolescent à mieux vivre leurs deuil ;
  7. Prendre conscience que tu n’es pas responsable de la mort de cette personne;
  8. Le meilleur truc que j’ai appris quand j’étais une adolescente endeuillée: En parler, en parler, en parler. Parler de ce qui me manquais, de ce que j’aimais, de ce que m’apportais cette personne.
  9. Toi et tes amis ou ta famille, vous pouvez créer une journée souvenir où vous pourrez vous remémorer cette personne autour d’un repas ou d’un feu de camp.
  10. Évite de t’isoler, ouvre-toi aux gens qui t’aiment. Je suis convaincue qu’il y en a beaucoup!

Tu peux te sentir déboussolé par ton deuil. Je t’invite à en parler avec tes parents ou une personne significative. Je peux aussi t’accompagner dans ton deuil. Demande à un adulte de me contacter au infoslynnepion@gmail.com . 

*** Il y a peut-être dans ta région un groupe d’accompagnement pour les adolescents endeuillés où tu pourrais te joindre pour partager avec d’autres qui vivent aussi un deuil et trouver des pistes pour t’aider.***

Ah! il y a des étapes au deuil qui se croisent et s’entrecroisent. Un jour tout va bien, un autre on recule pour mieux rebondir..

Tu peux aussi parler à tes enseignants de ton intérêt pour un atelier ou une conférence dans ton milieu scolaire. Ça nous permettrait de nous rencontrer et d’échanger!

Tu aimerais créer un groupe où tes amis et toi pourriez discuter de ce que vous vivez et apprivoiser votre deuil? Communique avec moi

Les étapes du deuil

Extrait du texte L’attachement et le deuil de la Maison Monbourquette

  • 1 . Le chocLe choc survient souvent dès qu’on apprend la nouvelle d’une maladie grave ou le décès d’un être cher. On se sent alors consterné et impuissant à décrire ce qui se passe en soi. On a de la peine à entendre et à réaliser ce qui est arrivé. On ne parvient pas à y croire «C’est un vrai cauchemar! », «Ça ne se peut pas! », « Hier encore, il paraissait si bien », etc.
  • 2. Le déni Peu après le choc commence la phase du déni ou de la dénégation. La dénégation sur le plan cognitif pousse à oublier l’événement malheureux et à éviter tout ce qui peut rappeler la perte, telle que la référence à l’hôpital, au cimetière, au salon funéraire, etc.
  • 3. La ronde des émotionsQuand les résistances au deuil se mettent à céder, la personne endeuillée se sent submergée par un flot d’émotions et de sentiments divers, tels que l’angoisse, la tristesse, la sensation d’avoir été abandonnée, la colère, la culpabilité et la libération. Ces états d’âme viennent en soi, se retirent puis reviennent comme le flux et le reflux de vagues tout en perdant de leur intensité à chaque venue.
  • 4. La prise en charge des tâches reliées au deuilUne fois que le travail émotionnel du deuil aura bien progressé, il restera à accomplir des tâches concrètes conséquentes au deuil. Quelles sont-elles? Il s’agira de réaliser les promesses faites au défunt; exécuter les rituels funéraires prescrits par la coutume; ranger les photos du défunt dans un album; se défaire de ses vêtements et de ses objets personnels; garder un ou deux souvenirs en mémoire du disparu, etc. Ces gestes en apparence insignifiants contribueront beaucoup à accélérer Le travail du deuil. Car, en les posant, l’endeuillé démontrera â lui-même et aux proches qu’il est bien engagé dans l’acceptation de la mort de l’être cher.
  • 5. La découverte du sens de sa perteL’expression des sentiments et des émotions et l’exécution des tâches concrètes conséquentes au deuil permettent à l’endeuillé de prendre peu à peu ses distances vis-à-vis du décès. Il n’est plus tout absorbé dans le monde de ses émotions; il aura commencé à mettre sa perte en perspective. Le temps sera venu pour lui de se demander quel sens pourra prendre sa perte affective et comment il poursuivra sa vie à l’avenir. Il en profitera pour mieux se connaître et pour puiser dans ses ressources personnelles. Il exploitera davantage ses forces en l’absence de l’être aimé.
  • 6. L’échange de pardonsÀ l’expérience, j’ai pu constater la nécessité de pardonner pour achever le processus de deuil. L’endeuillé qui sera parvenu à accorder son pardon au défunt pour ses fautes et surtout pour son départ, se libérera des restes de la colère que le départ de l’être cher aura provoquée en lui.
  • 7. La prise de possession de son héritage L’héritage spirituel consiste à se réapproprier tout l’amour et les rêves dont l’être aimé aura été l’objet. Autrement dit l’héritage consiste à reprendre à son propre compte ce qu’il avait admiré et aimé chez l’autre au moment de l’amour-fusion. L’endeuillé a le pouvoir d’incorporer dans sa vie les qualités et les talents appréciés chez le cher disparu.

À bientôt,

Pour plus d’informations communiquez avec moi maintenant en cliquant ICI

Merci de partager dans votre communauté et sur vos réseaux

 

Gardons contact: Cliquez ICI pour vous abonner à l’infolettre
Suivez-moi aussi sur Facebook ou sur Tweeter

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Lynne Pion est une femme authentique, douce, audacieuse et passionnée. Elle est la référence #1 pour les femmes endeuillées qu’elle accompagne dans leurs états d’âme sur la route de la résilience en privé , Journée V IP ou petits groupes.   Auteure du livre « Est-ce que tout le monde meurt? » elle a créé son blogue Deuil-Vie-Résilience référé dans la francophonie.

Elle a participé au premier événement TEDxQuébec  en novembre 2012 sa conférence ayant pour titre « La mort n’est pas contagieuse ».  Elle a collaboré dans différents magazines dont le Magazine VIVRE (parution juillet-août  2015)et sites internet au Québec et en Europe.  Elle s’implique socialement avec le Groupe d’accompagnementJonathan de Sainte-Marie en Beauce en accompagnement en fin de vie. Vous la retrouverez aussi dans le bottin des ressources de la maison Monbourquette et sur les différents réseaux sociaux.

Pionnière elle offre en ligne différentes formations sur le deuil:

INFOLETTRE

 À PROPOS DE MOI

RETOUR À LA PAGE D’ACCUEIL

VISITER LE BLOGUE

Gratuit: 30 minutes d’exploration

ALLER AU DOSSIER DE PRESSE

Publicités

3 réflexions sur “10 pistes juste pour toi l’adolescent(e) endeuillé(e)

Merci de laisser un commentaire, je vous lis avec grand intérêt

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s