Jacques Languirand, merci

Merci Monsieur Languirand

L’annonce de sa retraite m’a ébranlée comme plusieurs de ses auditeurs. En étiez-vous?

Je me retire de la vie publique. Je retourne dans mes terres profondes, dans le labyrinthe de ma mémoire. Jacques Languirand

jacques Languirand

Écouter l’entrevue de Joël Le Bigot avec Jacques Languirant (01 février 2014) en cliquant sur CE lien

La maladie d’Alzheimer dont il nous parle ouvertement et dont il est atteint nous rappelle que personne n’est à l’abri. Il nous en parle avec humilité, fragilité et douceur. Merci, plusieurs membres de la famille de ma mère en ont été… en sont atteint…Et dans la vôtre?

Un savoir, une voix, un rire, un homme, un Phare

J’avais 15 ans quand j’ai rencontré pour la première fois la voix de Jacques Languirand par hasard en tournant le bouton de ma première radio. (Eh! oui, à l’époque on se levait pour tourner le bouton de la radio!).

À lire: Alzheimer ou apprivoiser le monde de l’oubli (suggestions de livres sur ce sujet)

15 ans et envoûtée par cette voix chaleureuse, enveloppante, ricaneuse, sérieuse, et …le rire contaminant de cet homme.  J’avais de toute évidence manqué la première heure. Joie et bonheur il parlait, lisait, riait et blablatait encore et encore pendant trois autres heures!

Me suis endormie sur cette voix plus d’une fois toute heureuse de l’entendre dans mon sommeil et de continuer d’apprendre sur différents sujets. Selon ma mère le subconscient avait et a toujours selon moi maintenant cette faculté d’apprendre et de retenir certaines choses importante pour la personne qui entend.

La mémoire choisit ce qu’elle veut bien.J. Languirand

Physique quantique, héritage amérindien, méditation et als

Il a accompagné plusieurs de mes soirées d’adolescente préférant l’écouter au lieu de faire autre chose. Il m’a tellement réconforté…Il m’a tellement fait rire! Grâce à lui j’avais des sujets de conversations qui me faisait  parfois souvent « passer » pour une flyée!

Jacques Languirand a participé à mon éducation philosophique, psychologique, quantique , sociale, etc, etc…Il m’a initié aux héritages légués par la terre et ses occupants de différents horizons. Avec lui j’ai découvert des auteurs, des textes qui m’ont permis de cogiter sur le bonheur, le sens de la vie, la vie, la mort, etc, etc. Mon vocabulaire s’est développé, amélioré en y incluant l’adjectif « tripatif »!

Combien de fois me suis-je installée à la vieille table en planches grises à la lueur d’une chandelle ou d’une vieille lampe à l’huile avec papiers  crayon encre de chine et plume pour y écrire le nom des auteurs, les titres des livres, des mots entendus pour la première fois? C’est à cette époque que j’ai appris que le dictionnaire ne donnait pas de boutons!

Écoutez les reportages des 35 ans, des 40 ans de l’émission Par 4 chemins et les 80 ans de Jacques Languirand

Que de dimanche soirs il m’a accompagné! Ma fille était toute jeune, j’étais dans la vingtaine…Dès qu’elle s’endormait la radio, cette voix, ce rire, lui… m’accompagnait.

Bien sûr j’ai été infidèle! Lui,il était toujours là comme un Phare avec un « p » majuscule.  Il était là pour la trentaine, la quarantaine et le début de la cinquantaine…

Et puis les heures qui diminuèrent, vinrent les « samedi » soir et la dernière émission le 01 février 2014…

Ce qu’il y a de plus stable dans la nature de l’homme c’est le changement -Jacques Languirand-

J’ai pleuré lors de l’écoute de cette dernière émission. Pleuré tout simplement la lumière du Phare qui s’éteignait au fil du décompte des dernières 60 minutes à savourer cette voix devenue un peu plus rocailleuse avec un filet de tristesse de celui qui sait qu’il ne saura plus. Ce soir-là je suis persuadé que bien des auditeurs lui ont envoyés des pensées toutes en douceurs de gratitude.

Si vous désirez l’entendre ou la ré-entendre cliquez le lien vous la retrouver dans les archives de 2003 à 2014 sur le site de Radio-Canada .

Vous pouvez aussi visiter Les repères de Languirand où vous pourrez passer du Boudoir au Salon et bien plus!

S’adapter au changement c’est aussi  se redéfinir, se trouver de nouveaux repères, négocier et apprivoiser  les couleurs de la vie!

Avez-vous visionné le film Mars et Avril de Martin Villeneuve dans lequel Jacques Languirand joue le rôle d’un musicien …

 Alzheimer

Quelques références

 

Lors du colloque « Les brisures de la vie » à l’automne dernier une dame formidable, Nicole Poirier, fondatrice de la Maison Carpe Diem (centre de ressource Alzheimer) nous a communiqué son savoir être et faire avec les personnes atteintes d’Alzheimer et les proches aidants. Je vous invite à la découvrir en cliquant sur les liens.

Alzheimer ou apprivoiser le monde de l’oubli (suggestions de livres sur ce sujet)

Le mystère Alzheimer livre écrit par Marie Gendron

Le baluchon Alzheimer; Répit pour les aidants

L’Aventure Alzheimer livre écrit par Marie Jeanne Bellemare

Société Alzheimer, il vous reste encore tant à vivre

***

Vous avez apprécié? Merci de laisser un commentaire et partager sur vos réseaux

Et si nous gardions contact? Cliquez ICI pour vous abonner à l’infolettre
Suivez-moi sur Facebook ou sur Tweeter

Ingrid St-Pierre: Ficelles

Publicités

Merci de laisser un commentaire, je vous lis avec grand intérêt

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s