Quelles seraient vos priorités?

Mise en situation


Luc vient d’apprendre qu’il est atteint d’une maladie incurable. Le pronostic de son médecin: Six mois, peut-être moins.La sensation de perdre pied, le néant, le vide, le black-out total dans la tête et le corps l’envahissent. Avant de rentrer à la maison il se rend sur la tombe de son père et il en pleure un coup. Pourquoi? Pourquoi ça lui arrive à lui? Comment en parler avec les enfants? Comment l’annoncer à Julie son âme sœur, sa douce moitié, sa femme? Fera-t-il comme si…il n’en savait rien ou en parlera-t-il à sa famille immédiate?

À lire: Annoncer la maladie grave d’un parent aux enfants: Comment? Pourquoi?

Exercice

***Cet exercice peut éveiller de fortes émotions***

Accueillez-les. Permettez-vous de les  ressentir et de les laisser sortir.

Looking up

  • Quelles seraient vos premières réactions si vous receviez ce pronostic?
  • Quelles seraient vos priorités?
  • Que feriez-vous de différent dans votre vie?
  • À partir d’aujourd’hui, que ferez-vous de différent?

Cet exercice n’est pas simple. Il demande une grande et douce réflexion. Il vous permettra cependant de revalider vos priorités, vos valeurs fondamentales, l’héritage que vous désirez léguer à ceux que vous aimez.

Cet exercice pourrait aussi vous inciter à l’action. N’attendez pas un tel pronostic pour vivre votre vie. Soyez reconnaissant de la nouvelle journée qui se lève et celle qui se termine. Je crois que tant qu’il y a de la vie dans l’être humain, la mort en est absente. Je crois aussi que vous pouvez faire une différence dans la vie des gens que vous aimez.

Pour plusieurs personnes ceci n’est pas une mise en situation

mais bien la réalité

Je vous invite à partager sur vos réseaux et avec vos amis et votre famille.

Et si nous gardions contact? Par ICI en cliquant sur ce lien!

à bientôt,

Lynne

Publicités

2 réflexions sur “Quelles seraient vos priorités?

  1. Quel article percutant ! Et quelle belle réflexion à enclencher dans le quotidien ! Tout va si vite et le désir d’attendre plus tard pour être heureux, pour vraiment vivre sa vie, peut nous faire passer à côté de l’essentiel.

    Lorsqu’on côtoie la mort tous les jours comme je le fais à travers mon métier d’accompagnatrice auprès des gens en fin de vie, ces questions se posent à chaque fois; « Quelles sont mes priorités ? », « Est-ce que je fais les bons choix ? »…..

    Ces questions sont fort importantes car elles amènent à des changements, à des remises en question, à des réajustements qui donnent plus de qualité encore à la vie Oui, tu as raison, n’attendons pas de recevoir un tel diagnostic pour mettre en lumière ce qui est important pour nous.

    • Prendre conscience de la finitude de la vie n’est pas dans les exercices les plus « hop-la-vie » mais prendre le temps d’y réfléchir comme tu le dis permet « des réajustements qui donnent plus de qualité encore à la vie ».

Merci de laisser un commentaire, je vous lis avec grand intérêt

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s