Ah! la vie, oh! la vie, la belle vie.

La vie est magnifique, merveilleuse pour qui sait l’apprécier à chaque instant, à chaque petit moment.
La vie, tous et chacun peut en parler selon son vécu, sa perception; bonne, belle, ingrate, difficile, injuste, magnifique, colorée etc.

Malgré ses embûches, ses expériences qui nous font grandir, la vie est sur toutes les lèvres et ce,  jusqu’au dernier souffle…La vie se transmet de génération en génération…

http://www.jedessine.com/c_17895/coloriage/coloriage-mandala/coloriage-du-mandala-qui-celebre-la-vie

Ah! la sexualité, oh! le sexualité

La sexualité fait partie de la vie. Dès l’enfance elle interpelle les petits. Ils nous questionnent, nous répondons avec respect à leurs interrogations. Nous sommes parfois surpris, parfois intimidés mais savons que la découverte de la sexualité fait partie intégrante de la vie. Elle peut se vivre agréablement ou pas. Dans le bonheur ou la peur. Elle peut se faire discrète ou pas mais elle existe et nous ne jouons pas à l’autruche. Nous désirons le mieux pour nos enfants en les préparant à vivre la-leur le plus sereinement possible.

http://raymondviger.wordpress.com/2005/12/17/cours-pratique-de-sexualite-au-secondaire/

Ah! la mort, oh! la mort…

Pourtant la dernière expérience de la vie peu importe l’âge de la personne qui en fera l’expérience, la mort ne se discute pas beaucoup ou du bout des lèvres. Nous l’attendons, la craignons, la mystifions.

Elle est parfois délivrance, parfois souffrance.  Elle est rangée dans un tiroir très loin dans notre mémoire. Les enfants nous questionnent, les ados aussi mais nous préférons en parler plus tard, lorsqu’elle arrive à un être cher ( parents, grands-parents, amis, animal de compagnie ) dans le feu de l’action.

Beaucoup d’enfants croient que l’on meurt seulement lorsque nous devenons trop vieux, et pourtant…

En expliquant à nos enfants et adolescents que la mort est la dernière expérience humaine de la vie, nous les aidons à mieux comprendre les deuils qu’ils auront à vivre éventuellement. À mieux en discuter entre eux, à se forger des croyances propres à eux (ne pas imposer les nôtres).

Nous les  préparons à mieux célébrer leur vie et mieux en comprendre sa fragilité. La mort n’est-elle pas le dernier souffle de la vie?

Besoin d’un livre pour en parler avec les enfants , en famille ou en classe? Est-ce que tout le monde meurt? Est référé par des spécialistes du deuil, des parents et des grands-parents ainsi que des professionnels du milieu scolaire.

Est-ce que tout le monde meurt copie CARDS Dauphin BlancVoici quelques témoignages des lecteurs

Lisez-en plus sous l’onglet témoignages:

Envoutés par le récit, nous l’avons lu d’un trait… convaincus de sa pertinence et de l’intérêt de le mettre entre les mains des jeunes, dès le niveau du primaire.
Assez tôt, pour que leur réceptivité soit encore au maximum.
Les plus difficiles à convaincre… étant les adultes!!! (Adélard Denis)

Merci Lynne , de nous permettre de partager la présentation de ce bijou de livre …. Je l’adore , merci encore . J’ai eu beaucoup de commentaires de gens qui l’ont acheté et ils sont vraiment enchantés de la façon que tu expliques …. ce sujet délicat à nos enfants .

Un livre pour adulte:

La vie, la sexualité, la mort et la résilience sont-ils des thèmes abordés dans votre famille?

Les tabous ce ne sont pas les enfants qui les portent à la naissance! 😉

 

Et si nous gardions contact? Cliquez ICI pour vous abonner à l’infolettre
Suivez-moi sur Facebook ou sur Tweeter

Voir le profil de Lynne Pion sur LinkedIn

À bientôt,

Lynne

Pin It on Pinterest

Share This