Un enfant sur 20 pleure un parent

Parce que cet article est toujours d’actualité pour les mamans, les enseignantes, les éducatrices ainsi que ceux et celles pour qui l’avenir des enfants est important. Merci de partager dans vos réseaux.

Lynne Pion la référence en matière de deuil et de résilience

Doit-on parler de la mort aux enfants?

En Amérique du Nord, 1 enfant sur 20 est frappé par le deuil d’un parent. Au Québec, la Régie des rentes a reçu 2101 demandes de rente d’orphelin en 2011. Mais cette donnée ne rend pas compte du nombre  réel d’enfants endeuillés cette année-là, puisque cette rente n’est versée qu’aux enfants dont les parents ont cotisé au régime.

On me pose souvent cette question. Alors je vous la repose d’une autre façon!

Qui est le plus réticent à parler de la mort et du deuil? Vous ou votre enfant?

Qui a le plus de tabous en lien avec la mort et le deuil? Vous ou votre enfant?

J’oserais même poser la question aux enseignants. Qui est le plus réticent à aborder la mort et le deuil en classe  ? Vous ou vos trentaines de jolis minois?

Découvrir en cliquant…

View original post 559 mots de plus

Publicités

Merci de laisser un commentaire, je vous lis avec grand intérêt

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s