Maman, enfant, ados, femme…Charlie, le Nigeria et l’amour

 Une semaine forte en émotions

Je ne savais pas si j’allais ou non écrire sur ces sujets; la fusillade au siège social de Charlie Hebdo à Paris et l’attentat meurtrier au Nigeria où une enfant d’une dizaine d’années a été utilisé comme kamikaze. La mort je peux vivre avec ce concept. La violence, pas du tout.

J’ai envie de partager plein d’amour et de douceur avec les familles endeuillées de là-bas, d’ici au Québec et d’ailleurs. Je pense au petit Mathis  dont la famille a été décimée pendant le temps des fêtes. Je pense à vous qui êtes peut-être endeuillée, qui venez de perdre des repères…

Ce soir l’enfant en moi ressemble à celui de Stéphane Laporte dans son billet du 10 janvier 2015 intitulé Dessine-moi un espoir.

Ce soir j’ai l’impression d’avoir perdu certains repères. Vous savez ces genres de repères qui font que vous avez foi en l’avenir, en l’être humain, en l’amour… Ce n’est qu’une simple impression….un peu de vague à l’âme.

En 1984 alors que j’étais très enceinte et que 1985 approchait à grand pas je me questionnais sur l’avenir qu’aurait mon enfant, ma fille. Vivrait-t-elle dans un monde de guerre ou d’amour? Dès sa naissance  j’ai eu une certitude, elle ne serait pas raciste et la vie me l’a confirmée., Voilà pourtant que ce soir je me questionne encore sur le monde dans lequel nous vivons, elle vit…

Mon cœur de maman demeure plein d’espoir malgré certains spasmes d’inquiétudes. Mon cœur d’enfant continue de rêver et de croire que l’Amour est plus grand que tout. Mon cœur d’adolescente trouve que tout le monde s’inquiète pour rien et continue de faire son chemin mais en catimini se roule en boule le soir pour ne rien entendre et ne rien voir. Mon cœur de femme s’informe et utilise son discernement pour éviter tout jugement…

Et votre cœur, comment va-t-il?

Et si…tous ensemble à tous les jours nous décidions de semer un grand jardin d’amour?

Et si, chacun de nous semait un jardin d’amour dans ses milieux de vie?

Un geste, un regard, un » je t’apprécie », un « je t’aime », un « merci »…Imaginez…

« Tous les jours, vous sèmerez un « je t’aime » au moins à une personne. À la fin de l’année, vous aurez un beau grand jardin d’amour »     -Extrait du livre Est-ce que tout le monde meurt?

Jardin d'amour Livre Est-ce que tout le monde meurt tout droit réservé Lynne Pion au lynnepion.com

 

Je vous invite à lire et écouter:

Pour recevoir les derniers articles du blogue, des entrevues ainsi que les primeurs des dates de conférences et ateliers …

Inscrivez-vous dès maintenant à l’infolettre en cliquant sur l’enveloppe!

enveloppe

Retour à la page d’accueil

Témoignages

Blogue

Journée VIP Si vous pensiez à vous…

Vous avez apprécié? Merci de laisser votre  commentaire et partager sur vos réseaux, merci

 Suivez-moi sur Facebook ou sur Tweeter

Au plaisir de vous rencontrer bientôt !

Publicités

7 réflexions sur “Maman, enfant, ados, femme…Charlie, le Nigeria et l’amour

Merci de laisser un commentaire, je vous lis avec grand intérêt

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s