Douces heures de Noël

Lynne Pion la référence en matière de deuil et de résilience

Retrouver l’enfant qui dort dans notre cœur

Quand je pense à mes Noël passés il me revient des odeurs, celle du poêle à bois qui réchauffe la maison et que papa nourrit allègrement pendant que fillette lui en fournit plus plus plus! L’odeur de la dinde et de la tourtière qui cuisent et parfument la  maison. Des fous rire, des bribes de jasettes avec mes parents et ma grand-mère. Des nuits écourtées pour se rendre à la messe de minuit et ensuite manger en famille.

Lire le billet « Quoi faire quand on est endeuillé en décembre? 7 suggestions aidantes »

À quelques jours de Noël je repense à tous ces êtres fantastiques qui ont croisés ma vie et qui ne sont plus. Je dis souvent en métaphore que j’ai de merveilleux amis et une famille que j’aime du plus profond de mon cœur mais que j’ai aussi un « village qui s’est…

View original post 536 mots de plus

Publicités

Merci de laisser un commentaire, je vous lis avec grand intérêt

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s