Michel Sasseville  Professeur de philosophie

Ensemble contre  la philophobie !

J’ai 4 ans. Je suis à l’église avec mes parents. Le curé, pendant son sermon, utilise le mot «mystère». Je demande à ma mère : «maman, c’est quoi un mystère ?». Elle me répond : «C’est quelque chose que tu ne comprendras jamais !» Fin de la discussion. Me voilà effondré. Comment est-ce possible que je ne puisse pas tout comprendre. Bien sûr, je suis jeune encore. Je ne comprends pas tout. Mais le temps ne suffira pas ? Il y a vraiment des choses que je ne comprendrai jamais ? Je me sens si triste.

J’ai 20 ans. Je suis à l’université en psychologie. Je veux comprendre pourquoi on ne peut pas tout comprendre. Mais les cours que je suis n’abordent pas la question. Il y a des stimuli et des réponses, entre les deux, c’est la boîte noire, invisible. Et pas question qu’on ouvre cette boîte. Pour cela…

View original post 363 mots de plus

Publicités

Merci de laisser un commentaire, je vous lis avec grand intérêt

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s