Livre: Est-ce que tout le monde meurt?

14.95$

Avec sensibilité et simplicité, « ce livre pour enfants de 5 à 105 ans explique bien la mort aux petits qui ont soif de vraies réponses ». – Josée Blanchette, journaliste au journal  Le Devoir. en 2011

Lire plus de témoignages en cliquant ici

Disponible sur commande

Catégories : ,

Description

Extrait du livre Est-ce que tout le monde meurt? »

-Maman, à quel âge on meurt ?
– Ça dépend. Y a des gens qui meurent très, très vieux. Y en a d’autres qui meurent très, très jeunes. Il n’y a pas d’âge pour mourir.
– Est-ce que tout le monde meurt ?
– Oui mon amour, on meurt tous un jour.
– Comment on meurt ?
– Oh ! Il y a différentes façons de mourir. On peut mourir parce qu’on est très vieux. On peut mourir parce qu’on est très malade. On peut mourir dans toutes sortes d’accidents. On peut mourir noyé ou dans un incendie. Il y a tellement de façon de mourir, mon amour.
– Maman, pourquoi on meurt ?
– «…»

Voici un récit touchant recommandé aux parents, aux intervenants ou à toute autre personne adulte qui doit aborder le sujet de la mort avec un enfant. Bien qu’il puisse sembler déroutant a priori pour un livre qui s’adresse aux enfants, principalement à cause de la franchise et de l’honnêteté avec laquelle les adultes de l’histoire traitent du sujet de la mort avec un enfant, l’ouvrage est dorénavant recommandé par plusieurs intervenants et largement utilisé dans la francophonie pour parler de la mort avec les enfants.

« Dans son ouvrage, Lynne Pion, réussi avec doigté à présenter la mort aux enfants. Rien de dramatique, pas de faux-fuyants, les différents aspects de la mort sont abordés avec précision et délicatesse. La lecture n’est pas légère et elle suscitera les questionnements sur ce concept sérieux. Avec de multiples anecdotes, racontées par le bouche d’un enfant, l’auteur nous touche et nous permet de discuter de la mort d’une manière vraie. Il s’agit d’une lecture éducative qui favorise l’apprivoisement du concept de la mort par les enfants ainsi et que la réflexion des parents. » – Alain Rioux, Ph. D., Psychologue, Gestionnaire du site Psycho-Ressources

Pin It on Pinterest