En simplicité, douceur ma collègue auteure et amie Stéphanie Deslauriers rend hommage à « mamita » qu’elle a accompagnée en attendant la mort

Pin It on Pinterest

Share This